Tymnet

De IPSS Network
Version du 16 avril 2018 à 11:54 par Sysop (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


L'IPSS s'est construit comme un déploiement de la technologie ACT (Advanced Communications Technology) de TYMNET. Cette technologie fonctionnait sous T2 ou Tymnet Protocol II sous système d'interexploitation ISIS (Internally Switched Interface System). Un échange se faisait donc en trois étapes :

  • entre le processus appelant et le Tymnet Engine entrant dans le protocole de l'appelant.
  • entre les Tymnet Engines du réseau sous ISIS et protocole Tymnet II après séparation des données et des métadonnées.
  • entre le Tymnet Engine final et le processus appelé, dans le protocole de l'appelé reconstitué à partir
  • des métadonnées - fonction transport.
  • et, potentiellement, des syllodonnées contextuelles à la relation (services étendus [1]) - fonction traitement.

Il convient de mesurer que depuis la première facturation du service réseau de Tymnet à la NLM de Bethesda la polémique juridique des opérateurs de transport de données avait obtenu la stratégie légale de la dérégulation qui avait pour but de soumettre les nouveaux venus des datacoms (Tymnet, Telenet, Graphnet ...) à la concurrence tarifaire des différents transporteurs : ceci n'était possible que moyennant une stricte séparation entre les revenus du transport et du traitement (interdiction de toute "crossubsidization"). Ceci avait conduit à la création de TYMNET Inc. comme une entreprise séparée de TYMSHARE, et conduira au "démembrement d'ATT".

Les "services étendus" :

  • intégrant le traitement au transport rendaient cette position légalement intenable et techniquement incontrôlable (et insurveillable par la NSA, le protocole Tymnet II étant quasi inviolable et les données du "net learning" étant délocalisées).
  • allaient être - avec l'utilisation d'une technologie et de premiers clients américain - mondialement déployés sur des systèmes déjà installés (automne 1986), défavorisant ainsi les opérations américaines.
---
  1. ceci revenait à exploiter le Tymnet Engine terminal du réseau global comme un processeur à temps partagé local au receveur. C'était le propos du département TYMNET/Extended Services.